Historique

Créée par des parents, pour des parents !

C’est le 1e août 1972 que nait l’Association de l’enfance inadaptés de Jacques-Cartier, un organisme à but non lucratif. Elle changera de nom officiellement à l’émission des lettres patentes le 31 octobre 1975, pour devenir l’Association de parents de l’enfance en difficulté de la Rive-Sud, Montréal, Ltée (APEDRSM).

L’APEDRMS est créée par des parents, pour des parents qui étaient préoccupés d’assurer à leurs enfants les meilleures chances possibles pour leur développement et leur épanouissement. Ils souhaitaient favoriser par tous les moyens possibles le bien-être physique, intellectuel, affectif et social des enfants et des adolescents en difficulté.

Depuis sa création, l’APED a été présente dans la vie des familles membres. Durant les premières années, c’est surtout la défense de droit qui a occupé une place importante pour l’équipe de fondateurs. Il fût une époque où les familles avaient encore moins de ressources.  La méconnaissance et surtout les préjugés étaient des embuches de taille.

Au fil des ans, les besoins des familles ont évolué et c’est ainsi que de nouveaux services ont vu le jour, dont les Camps de jour, les Loisirs du Samedi, les Services aux familles, les groupes de soutien et bien d’autres.

En 2006, l’association a dû scinder ses services afin de mieux desservir les besoins et intérêts de la communauté.  De ce partage, est né un second organisme ayant un mandat régional et qui porte aujourd’hui le nom d’Autisme Montérégie.

En 2012, pour souligner son 40e anniversaire, l’APED rajeunit son image et dévoile le nouveau visuel qui l’identifie depuis. La petite chenille est devenue papillon !

Au fil des ans, l’APED a bénéficié de nombreux appuis ; Centraide, l’Agence de santé et de services sociaux de la Montérégie, l’Office des personnes handicapées du Québec, la ville de Longueuil, les Commissions scolaires Marie-Victorin et des Patriotes, l’hôpital Charles-LeMoyne, les établissements du réseau de la santé de notre région, les organismes communautaires, les parents, les bénévoles, ainsi que de nombreux autres partenaires sensibles à la cause des parents et des enfants à besoins particuliers, l’aidant ainsi à cheminer vers la réalisation de ses objectifs.

En 2017, après plus de 30 ans sur la rue Cherbourg, c’est le grand déménagement.  L’APED emménage dans des locaux moins vétustes et mieux adaptés à la réalité de l’organisme.